Bonnes nouvelles! Les PC Windows 11 non pris en charge recevront des mises à jour après tout

Don Sharpe
prise en charge 5g, nfc et sans fil attendue dans

Don Sharpe

Don écrit professionnellement depuis plus de 10 ans maintenant, mais sa passion pour l’écrit a commencé à l’école primaire. Son travail a été publié sur Livebitcoinnews.com, Learnbonds.com, eHow, AskMen.com,… Lire la suite

  • Il y a quelques semaines, Microsoft avait signalé que les PC qui ne répondaient pas aux exigences minimales de Windows 11 ne recevraient pas de mises à jour cumulatives du système d’exploitation.
  • Il y a eu beaucoup de controverse autour de la question car les utilisateurs espéraient que Microsoft rejette l’avertissement.
  • Le dernier correctif publié suggère que les PC non pris en charge peuvent être sortis du bois.

Si vous vous en souvenez, il y a quelques semaines, juste avant la sortie de Windows 11, Microsoft avait annoncé que les PC non pris en charge ne recevraient pas de mises à jour s’ils ne répondaient pas à la configuration requise.

Les conditions exigeantes de Microsoft ont suscité la peur chez de nombreux utilisateurs dont les PC ne répondaient pas aux exigences du système car ils risquaient de ne pas recevoir de mises à jour critiques.

Eh bien, il semble qu’il y ait un changement de ton avec la sortie du patch d’octobre mardi. Il s’agit de la première mise à jour de correctif depuis la sortie de Windows 11, et si c’est le cas, nous partons du bon pied.

Patch parfait mardi

Le premier patch mardi depuis la sortie de Windows 11 a également apporté la première mise à jour cumulative de Windows 11. Selon HTNovo, ils peuvent mettre à jour les PC non pris en charge sans aucun problème détecté jusqu’à présent.

L’équipe a noté la possibilité pour les utilisateurs de télécharger la mise à jour cumulative complète et toutes les futures mises à jour de .NET Framework 3.5 et 4.8 sur tous les PC.

Cet utilisateur de Twitter n’a pas semblé choqué par la nouvelle. Après tout, cela a toujours semblé être un jeu de savoir qui clignerait des yeux en premier, et Microsoft semble avoir été le premier.

Saison de don

Le correctif aurait également été disponible pour les utilisateurs de Windows 7 car, pour le moment, Microsoft n’est pas en mesure de sélectionner à qui envoyer les mises à jour.

La situation est quelque peu anormale car le message sur les Windows Insiders précise que leurs PC ne peuvent pas recevoir de nouvelles mises à jour et que leurs PC doivent revenir à Windows 10.

Pour l’instant, les utilisateurs exécutant des PC non pris en charge peuvent partager la joie de ne pas être laissés pour compte.

Votre PC a-t-il reçu les dernières mises à jour ? Quel OS utilisez-vous actuellement ? Faites-nous savoir dans la section commentaire ci-dessous.

Laisser une réponse